Actions au sein des daaras

PROJET PILOTE

« Projet Action Daaras » : Action au sein des daaras pour les enfants talibés

En complément des actions menées à la Cité des enfants (soins, alphabétisation, douches) nous avons développé un nouveau projet pour les talibés, au sein des daaras, qui consiste à :

  • Daara cible 2agir sur le milieu de vie et l’environnement habituels des enfants et des autres personnes vivant dans les daaras en améliorant leurs conditions matérielles de vie ;
  • modifier de façon durable leur hygiène de vie et les comportements en s’appuyant sur les ressources communautaires et sur un engagement réciproque du maitre coranique et de l’association.

Les bénéficiaires : 250 enfants en provenance de 6 daaras.

Le projet consiste à intervenir auprès de six daaras partenaires d’ALEFS dans sa zone d’intervention située à cheval sur les communes de Saly et Mbour, qui accueillent 250 enfants (dont la moitié d’internes).

Dates et durées du projet

Le projet a démarré le 15 mai 2016 et bénéficie pendant six mois de moyens spécifiques. Par la suite, le projet est intégré de façon durable aux actions d’ALEFS pour les talibés. D’autres opérations-pilotes, visant d’autres daaras, pourraient être montées ultérieurement en fonction de l’évaluation réalisée et de moyens nouveaux dégagés.

Contenu et déroulement du projet :

A / Premier temps : évaluation des besoins des 250 enfants et de l’état sanitaire des six daaras

Du 15 mai au 15 juin 2016

Bilan médical de l’état de santé des 250 enfants des 6 daaras.

JC et Rama en visite daara

  • Dépistage des malnutritions par mesure de l’Indice IMC (indice de masse corporelle /poids-taille) ;
  • Dépistage des troubles de l’acuité visuelle ;
  • Examen bucco-dentaire ;
  • Dépistage des pathologies patentes.

Évaluation des conditions d’hygiène dans les six daaras portant sur :

  • Les dortoirs des enfants ;
  • L’état des douches et des latrines ;
  • La qualité de l’eau du puits ;
  • Le traitement des déchets ;
  • L’état général de propreté (intérieur et extérieur) ;
  • L’état de l’environnement du daara.

B/ Deuxième temps : Choix de trois daaras « pilotes » et engagement des maîtres coraniques

du 15 au 30 juin 2016

Rencontres avec les maitres coraniques en vue d’un engagement actif  pour une amélioration durable des conditions de vie des enfants, portant sur :

  • Le respect du référentiel d’hygiène défini avec l’association ;
  • Le respect de règles minimales de bientraitance ;
  • L’engagement à participer et à faire participer tous les adultes et « encadrants » vivant dans le daara aux actions de sensibilisation et de formation menées par l’association ;
  • L’engagement de permettre à tous les talibés de suivre les cours dispensés à la Cité des enfants.

C/ Troisième temps : Intervention dans les daaras

A partir du 1er juillet 2016

Dans les six daaras partenaires

  • Nettoyage des daaras et des alentours avec la participation des habitants du quartier ;IMG_0398
  • Actions de sensibilisation à l’hygiène ;
  • fourniture de :
    • Nattes et moustiquaires imprégnées ;
    • Trousses individuelles d’hygiène.

Dans les 3 daaras pilotes (en complément aux actions précédentes)

  • Volet matériel : IMG_4369
    • Aménagement de bacs à douche carrelés (mur et sol) avec évacuation d’eau ;
    • Aménagement de toilettes carrelées (mur et sol) séparées ;
    • Installation de deux ballons d’eau avec porte savon à l’entrée du daara et prés des latrines ;
    • Fournitures de poubelles.
  • Volet éducation et formation : IMG_4290
    • Sensibilisation et éducation à la santé pour les enfants, les parents, les marabouts et leurs « assistants » à base de « causeries », de réunions à la Cité à l’aide de supports adaptés conçus et créés avec les bénéficiaires eux-mêmes ;
    • Accompagnement quotidien dans les daaras selon le principe du « faire avec » pour les comportements attendus : douches, nettoyage des lieux ;
    • Actions de sensibilisation et de communication avec les marabouts, les personnes relais et les habitants du quartier.
  •  Volet hygiène et environnement : IMG_0345

    • Le nettoyage régulier avec les enfants et les habitants des quartiers des environs des daaras ;
    • La suppression des décharges sauvages ;
    • Installation et le ramassage régulier de poubelles.

Les moyens humains:

  • Un chef de projet sénégalais, spécialisé en droit de la santé ;
  • Une équipe médicale composée d’un médecin de santé publique français retraité (bénévole), d’un pharmacien sénégalais bénévole, d’une aide-soignante et d’une conseillère-hygiéniste ;
  • Une équipe pédagogique composée du responsable de la Cité des enfants et d’un animateur pédagogique de formation médicale ;
  • Un réseau de « marraines » (littéralement « tantes de quartier ») personnes relais entre ALEFS et les marabouts ;
  • Affectation au projet de bénévoles et stagiaires européens et américains.

Partenariat :IMG_4387

ALEFS a dégagé sur ses ressources propres un budget spécifique et a bénéficié de financements particuliers de :

Une demande de subvention auprès du Conseil Départemental de Loire-Atlantique est en attente. IMG_4328

D’autres institutions sénégalaises soutiennent activement le projet :

  • CPRS (Centre de Promotion et de Réinsertion Sociale) de Mbour ;
  • CEDEPS (Centre Départemental d’Education Populaire et Sportive) de Mbour ;
  • Dispensaire Jo de Saly.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer