Saly, Mbour, Sénégal
+221 - 77 - 275 - 59 - 23
Lun-Sam: 07:00 - 17:00
30 Mai 2016

La Cité des enfants s’équipe en informatique

Généreux don pour la Cité des Enfants

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

D’abord la visite, presque habituelle, de Philippe, un parrain de la Cité des Enfants, accompagné cette fois de sa famille et de ses amis du Béarn. Puis, le lendemain la livraison nocturne de 17 ordinateurs offerts par Philippe !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Grâce à ce généreux don, tous les enfants de la cité, dont les talibés, vont pouvoir s’initier à l’informatique ou utiliser cet outil pour leurs études, leurs recherches. Les talibés, quant à eux pourront l’utiliser pour l’apprentissage du français, des mathématiques et la découverte du monde. UN GRAND MERCI A PHILIPPE !

Peu après leur installation, Ben, animateur à la Cité, a pu donner des cours d’initiation à l’informatique.

10 Fév 2016

La Cité en fête

A la Cité, on sait faire la fête!

Le 3 février dernier, à l’occasion de la Chandeleur, La Cité a organisé une dégustation de crêpes. Au programme, crêpes, musique, danse et bonne humeur!
Danielle, Mari-Lou, Sara, Manon, Awa, et Amandine ont préparé plus de 200 crêpes pour que tout le monde puisse profiter de ce goûter.
Et cela n’a pas été vain puisque le record d’affluence de la Cité a été pulvérisé ce jour-là, avec plus de 220 enfants dont 40 talibés!!!
Comme toujours, les enfants ont chanté et dansé au rythme du djembé de Pape !

 

10 Nov 2015

Des petits-déjeuners pour les talibés

ALEFS continue la mise en oeuvre et le développement de son projet « Talibés ».

8

Depuis le 30 octobre, en plus de l’infirmerie  et des cours de français et de mathématiques,  l’association propose aussi à ces enfants tous les vendredis matins,  des petits-déjeuners spécialement conçus pour compenser les effets d’une nourriture insuffisante.

Les Talibés ont pu ainsi partager le fondé, une bouillie  à base de mil mélangé avec de la pâte d’arachide.
A noter que les ingrédients pour les petits déjeuners sont offerts par des parents d’enfants parrainés, des commerçants anciens talibés et des villageois partenaires.
Plus que jamais nous pratiquons nos valeurs « ENTRAIDE – PARTAGE ET SOLIDARITÉ » !

 

 

 

 

 

 

10 Nov 2015

Les cours pour les enfants talibés ont commencé

Avant de démarrer les cours et tout comme pour le projet « santé », de nombreuses réunion préparatoires se sont tenues dont la dernière a eu lieu le 21 octobre.

Notre équipe pédagogique est composée de nos trois  animateurs sénégalais permanent Pape, Cheikh et Khadija et de nos deux  bénévoles en mission, Jenna et Maeva. Interviennent aussi nos deux bénévoles résidents Stéphane, professeur d’histoire et Amandine,  professeur également, spécialiste  de l’enseignement du français aux étrangers (dit « FLE »).

Les cours pour les enfants talibés ont débuté ce jeudi 22 octobre et ont concerné 25 enfants, ce qui est beaucoup pour une première journée et peu par rapport au « potentiel » de la zone. En effet beaucoup de talibés n’ont pas encore rejoint leurs daaras : certains reviendront quand ils seront revenus des travaux des champs qu’ils effectuent chaque année dans leur famille.

Les éducateurs sont intervenus en binôme auprès des jeunes talibés.

9

 

Lors de ce premier cours, des tests de niveau ont été réalisés pour constituer trois groupes selon les besoins. En effet, certains enfants on déjà été scolarisés à l’école primaire alors que d’autres ne savent ni lire ni écrire.

L’objectif de ces cours est de dispenser aux élèves un enseignement du français écrit : (lecture, écriture) mais aussi du français oral, à travers des activités de communication, des jeux ou des chansons. Ces cours auront lieu tous les jeudis après-midi et vendredis matin.

30 Oct 2015

Les enfants parrainés font leur rentrée

Le 7 octobre, Danielle a pris ses fonctions de responsable du parrainage au sein d’ALEFS. Elle a fait le tour de toutes les familles et des écoles dans lesquelles sont scolarisés les enfants parrainés.

Puis le 8 octobre c’était la rentrée scolaire! Et nos 16 enfants parrainés ont pu reprendre le chemin de l’école . D’eux d’entre eux sont encore en maternelle, 10 sont à l’école primaire alors que deux sont au collège.

13 5

 

L’association a fait le choix d’inscrire les enfants dans des écoles privées. Il reste 3 enfants en écoles publique qui très vite partiront en privé. Ils profitent de répétiteurs pour se remettre a niveau, sans oublier qu’ils fréquentent la cité des enfants pour du soutien scolaire.

 

 

20 Oct 2015

Démarrage du projet talibés ouverture de l’infirmerie

Après plusieurs semaines de gestation, le « projet talibés » d’ALEFS est maintenant une réalité !

Depuis le 16 octobre, l’infirmerie a ouvert avec le soutien du dispensaire « Jo » de Saly.

Rama, aide-soignante diplômée, soutenue par Flavienne, bénévole en mission de 3 mois, accueillent tous les jours les enfants talibés pour des soins gratuits. A noter aussi l’apport important et régulier de Jean-Claude, médecin français retraité spécialiste de la Santé Publique au Sénégal qui supervise le fonctionnement général et apporte des conseils sur des situations particulières en cas de besoin.

 

L’aménagement et l’équipement de l’infirmerie ont été facilités par la collaboration avec l’association française « Pour Une Enfance » et par le dispensaire « Jo » avec qui une convention est en cours.

Merci à ces partenaires et merci à Jean-Claude, Flavienne et Rama.

Prochainement, il sera proposé aux enfants la possibilité de prendre des douches et de laver leur linge

Et dans quinze jours, début des cours !

04 Août 2015

Le projet talibés se prépare

ALEFS a décidé, en juin dernier, d’élargir ses activités aux enfants talibés et de leur proposer simultanément une intégration à toutes les activités de la Cité et des actions spécifiques.

Avant le démarrage de ce projet, tout un travail de préparation est effectué sur le terrain.

Dans un premier temps, nous avons élaboré »en interne », avec l’équipe de permanents et des administrateurs constitués en « Comité de Pilotage » un projet complet. Celui-ci intègre plusieurs volets dont les plus significatifs sont le volet pédagogique ; le volet sanitaire avec une infirmerie dédiée aux talibés ; l’accompagnement pré-professionnel des adolescents. (Ce projet complet sera bientôt disponible sur le site)

Dans un deuxième temps le projet a été présenté aux marabouts des cinq daaras (écoles coraniques) de la zone d’ALEFS   afin de les sensibiliser à l’intérêt de notre démarche et obtenir leur autorisation pour que les enfants viennent à la Cité. Ce travail a été mené par nos deux éducateurs Pape et Cheikh, qui sont allés à la rencontre des marabouts. Ils se sont ainsi fait connaître et ont pu recenser le nombre de talibés dans chaque daara et exposer leur projet.

Puis, le 19 septembre, suite à ces échanges, une réunion a eu lieu avec le président de l’association « ALEFS Sénégal » : un exposé détaillé sur le projet talibés a été fait aux différents marabouts suivi d’une série de questions réponses qui ont abouti à un avis très favorable. Ainsi, les 5 daaras ciblés du quartier ont accepté de participer à notre projet. Ce sont les daaras de Oustaz Khalifa Dieye, Oustaz Pape Ka, Oustaz Mouhamed Dieye, Oustaz Bassiroue Ka et  Oustaz Gueye.

L’association ALEFS ne développe pas ses actions de façon isolée et solitaire. Elle est engagée dans un mouvement de solidarité citoyenne et a signé la pétition « Pour la fin de la mendicité exploitative des enfants talibés » adressée par des sénégalais aux guides et chefs religieux du Sénégal (cf page Facebook d’ALEFS ou cliquer sur le lien suivant

Pétition talibés

Bientôt, des nouvelles du démarrage effectif du projet !